République Dominicaine : Circuit en voiture au Lago Enriquillo

Republique_dominicaine_route_lago_enriquillo_paysage_panoramique

Ce fut une journée unique en son genre, comme presque toutes les journées d’ailleurs que nous avons passées en République Dominicaine. Mais celle-ci se détache particulièrement par les paysages que nous avons traversés, par la chaleur qui nous a fait tournés la tête, l’air presque irrespirable qu’on y a trouvé. Le Parc National du lac Enriquillo (Lago Enriquillo) et de l’isla Cabritos donne l’impression d’une balade entre le Far West et une nouvelle planète.

Ce lac de 200 km2 se situe en dessous de 40 mètres du niveau de la mer. Les environs y sont secs et la faune et la flore sont totalement différentes de ce qu’on a pu voir jusque là. Il y a beaucoup de cactus, d’iguanes et même des crocodiles américains. De décembre à avril, on peut même venir admirer des flamants et des aigrettes. A l’intérieur du lac, se trouve l’île Isla Cabritos que l’on peut aller découvrir à bord d’un bateau avec un guide.

Etant donné les hautes températures en journée (jusqu’à 50° l’été ! ), nous sommes partis tôt de Barahona pour arriver près de La Descubrieta où se trouve l’embarcadère. Malheureusement, on nous informa une fois sur place que les trajets vers l’île avaient été interrompu car des recherches scientifiques étaient menées sur l’île (si vous avez la possibilité d’appeler avant, faites-le). Ces recherches scientifiques seraient dans le but de comprendre la croissance du lac observé depuis des années. Cette dernière amènerait même les habitants du coin à quitter les villages proches du lac.

Même si nous n’avons pas pu découvrir l’île, nous avons bien profité des environs. Par exemple, les iguanes que nous aurions pu rencontré sur l’île étaient déjà présents à l’embarcadère. Ils avaient l’air d’avoir l’habitude des visiteurs et n’avaient pas peur de s’approcher pour chiper un peu de notre nourriture ;) Ces créatures ressemblent tant à de mini dinosaures que la rencontre est magique.

Après avoir pris le temps de les observer, nous sommes revenus un peu sur nos pas pour découvrir les grottes Las Caritas. On y trouve des gravures sur de gros rochers aux formes arrondies. La tribu indienne Los Tainos en serait à l’origine. L’accès est totalement gratuit et permet de monter en hauteur pour avoir une vue magnifique sur le lac.

Nous avons ensuite continué la route vers l’ouest en direction de Jimani, le dernier village avant la frontière avec Haïti. Nous avons découvert des paysages uniques : entre mangroves, déserts et arbres séchés, nous avons été transportés dans un tout autre monde. Malgré la chaleur et la soif, nous avons essayé d’arrêter notre voiture autant de fois que l’on pouvait pour admirer ces paysages, c’était prenant de découvrir une vue pareille.

 Avant d’arriver à Jimani, nous sommes passés devant la Boca Cachon. Le Lago Enriquillo est à l’origine de plusieurs inondations dans les villages voisins amenant les habitants à vivre dans des conditions précaires. Le gouvernement a créé ce village pour y redomicilier certaines familles. La ville dont les contours sont limités à l’aide de grillages nous a paru comme une ville fantôme. Nous avons vu peu de personnes dans cet environnement quasi désertique. On aurait pu se croire dans les séries américaines….

Juste après Jimani, se trouve le No Man’s Land entre les frontières dominicaines et haïtiennes. Sur place, il y a un marché ainsi qu’une pseudo gare routière. Nous pensions avant d’arriver qu’on pourrait découvrir de l’artisanat sur le marché mais il s’agissait plutôt de produits du quotidien, de l’alimentaire au ménager en passant par les vêtements. Seul bon point pour Chris, des bouteilles du rhum haïtiennes s’y vendent. Il est donc revenu avec une de ces bouteilles ;) .

Nous avons ensuite repris la route par le sud pour rejoindre Barahona. Encore une fois, le paysage était époustouflant avec ces montagnes de forêt qui surplombaient le lac. Il parait qu’on peut loger au cœur d’un nature luxuriante, à l’opposé du paysage du lac. Mais encore une fois, le temps nous manquait pour découvrir ce coin et surtout il fallait un 4×4 pour y accéder. Je vous expliquais dans le post précédent ici. Mon conseil est que si vous prévoyez de consacrer plus votre voyage à cette partie du pays, au-delà du fait qu’une location de véhicule soit nécessaire, je vous recommanderai de prendre un 4×4 pour profiter entièrement de l’expérience de cette région !

Bonne journée,

Héma

Republique_dominicaine_route_lago_enriquillo_paysageRepublique_dominicaine_route_etal_ananasRepublique_dominicaine_route_lago_enriquillo_allee_arbres_vertsRepublique_dominicaine_route_lago_enriquillo_cactus_plante_natureRepublique_dominicaine_route_cactus_hemaRepublique_dominicaine_route_lago_enriquillo_fossilRepublique_dominicaine_route_lago_enriquillo_embarcadereRepublique_dominicaine_route_lago_enriquillo_iguane_entreeRepublique_dominicaine_route_lago_enriquillo_embarcadere_eauRepublique_dominicaine_route_lago_enriquillo_iguane_portraitRepublique_dominicaine_route_lago_enriquillo_embarcadere_troncRepublique_dominicaine_route_lago_enriquillo_iguane_mangeRepublique_dominicaine_route_lago_enriquillo_iguanes_disputeRepublique_dominicaine_route_lago_enriquillo_cargaison_bananesRepublique_dominicaine_lago_enriquillo_las_caritasRepublique_dominicaine_lago_enriquillo_las_caritas_escalier_hemaRepublique_dominicaine_lago_enriquillo_las_caritas_los_tainosRepublique_dominicaine_lago_enriquillo_las_caritas_escalier_cactus_vueRepublique_dominicaine_lago_enriquillo_las_caritas_tainosRepublique_dominicaine_lago_enriquillo_las_caritas_transport_publicRepublique_dominicaine_lago_enriquillo_las_caritas_stairsRepublique_dominicaine_route_lago_enriquillo_paysage_climat_secRepublique_dominicaine_route_lago_enriquillo_stand_snack_dominicainRepublique_dominicaine_route_lago_enriquillo_boca_cachon_jimaniRepublique_dominicaine_lago_enriquillo_paysage_mangrove_cactusRepublique_dominicaine_lago_enriquillo_paysage_mangrove_cactus_sideRepublique_dominicaine_lago_enriquillo_paysage_mangrove_nordRepublique_dominicaine_lago_enriquillo_paysage_mangrove_secheresseRepublique_dominicaine_route_jimani_frontiere_haitiFrontiere_republique_dominicaine_haiti_no_mans_land_marcheFrontiere_republique_dominicaine_haiti_no_mans_land_marche_busFrontiere_republique_dominicaine_haiti_no_mans_land_marketRepublique_dominicaine_route_lago_enriquillo_jimani_sud

★ Photos : Chris’n’Hem’s ★

Tous droits réservés Héma pose ses valises

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

2 réflexions au sujet de « République Dominicaine : Circuit en voiture au Lago Enriquillo »

Poster un commentaire