Mon premier fer à lisser : le Remington Pearl S9500

Hema_remington_pearl_s9500-1Je fais partie de ces filles qui ont toujours misé sur le naturel mais au fil des années, j’avoue que j’ai pris de nouvelles habitudes comme le maquillage et le coiffeur quoi que je n’y vais pas plus de deux fois par an. Dernièrement, je suis retournée auprès de ma coiffeuse dans le Nord pour me faire une coupe. Depuis ma dernière mauvaise expérience avec une coiffeuse, je n’ose plus m’aventurer dans un nouveau salon de coiffure ; aussi quand j’ai trouvé un moment de libre durant mes vacances sur la métropole lilloise j’ai filé chez mon ancienne coiffeuse.

Retournement de situation car la coupe n’a pas suffi à me redonner une nouvelle tête car à mon retour dans le Sud, j’ai eu affaire à une rébellion capillaire, eh oui c’est la guerre sur ma tête, mes cheveux ondulent, se bataillent pour trouver un chemin. J’ai essayé le brushing, les soins, rien à faire mes cheveux ne font qu’à leur tête. J’ai donc pris sur moi et j’ai cherché un fer à lisser pour venir discipliner ces petits indociles! N’ayant jamais utilisé un fer à lissé auparavant, j’ai dû priver une copine de son fer à lisser pendant quelques jours pour me décider.

J’ai donc opté pour le Remington Peal S9500 qui est sur le marché depuis un petit moment son prix a donc baissé.  On peut toutefois le trouver à des prix atteignant les 70€ (je l’avais vu en magasin à 59€) mais il est possible de le trouver sur internet pour un coût de 37€ avec livraison inclue. C’est la solution que j’ai choisie.

Alors voici les différents critères que j’avais sous le coude en partant à la chasse au fer à lisser :

  • La matière – Le plus important dans un fer à lisser est la matière dans laquelle sont faites les plaques : celles qui sont les plus conseillées sont la tourmaline (le plus récent sur le marché des lisseurs et la céramique). Attention donc au choix du modèle selon la composition des plaques, car les plaques peuvent ne comporter qu’un certain pourcentage de ces matières, aussi le mieux étant de trouver du 100%. Malheureusement dans ma recherche, je n’ai trouvé aucune indication précise sur la composition des plaques, il n’y a que des termes vagues sur les packagings et les modes d’emploi. Alors un conseil, prenez le temps de chercher avant d’acheter.
  • Le réglage – Beaucoup de fers ne permettent pas de régler la température ou le limite à deux températures fixes. Or, vous aurez besoin d’augmenter la température pour un lissage brésilien ou de la baisser pour réaliser un lissage sur cheveux abîmés. Selon donc votre type de cheveux et du lissage à effectuer, le réglage de la température est indispensable. Optez donc pour un fer à lisser à température réglable et qui peut monter jusqu’à 210-230° au maximum.
  • Le poids et la forme – Ça paraît stupide mais vous allez devoir tenir cet appareil d’une main et le manipuler sur un temps plus ou moins long. Il faut donc que celui-ci ne soit pas trop lourd et soit ergonomique. Je pourrais vous dire que j’ai regardé en boutique des modèles moins chers de la marque Remington et je les trouvais beaucoup plus difficiles pour la prise en main. Vous pouvez choisir parmi des plaques plus ou moins longues et plus ou moins larges : les larges peuvent être utilisées pour celles qui ont beaucoup de cheveux et souvent longs, les plus longues et donc plus étroites sont plus maniables et pourraient être détournées pour boucler les cheveux.
  • Bout des plaques arrondies : cela permet d’éviter de se brûler et optimiser la manipulation et pourquoi pas le bouclage (à tester)
  • Un dispositif permettant de garder les plaques fermées au repos et facilitant le rangement
  • Un câble électrique long, il existe des appareils avec des câbles près de trois mètres : c’est une question de praticité!
  • Le temps de chauffe : certains modèles ont besoin d’une minute pour chauffer alors pour les filles pressées il vaut mieux partir sur un modèle qui met entre 10 et 30 secondes!

J’ai donc décidé d’acheter ce modèle du Remington car il répond à tous les critères et a reçu de bonnes critiques sur le web. Il est garanti cinq ans par le constructeur. Seulement, je n’ai pas la certitude que c’est du 100% céramique pour les plaques mais il est léger et ergonomique. Il dispose d’un fermoir et est fourni avec sa pochette de rangement et un tapis thermorésistant, pratique pour le poser quand il est chaud sans la crainte de faire fondre quelque chose chez soi! Je peux régler la température que je veux et il s’arrête automatiquement pour la sécurité. Petit plus, il est noir et perlé avec des petites fleurs, petite touche girly qui rend cet appareil moins froid (oui je sais il chauffe ;) )

Hema_remington_pearl_s9500-2Hema_remington_pearl_s9500-3Hema_remington_pearl_s9500-4

Je suis donc à mes tout premiers pas avec un tel appareil. Je vous montre ici les photos avant et après lissage sur cheveux naturels. Je me suis doté d’un spray de protection pour les cheveux car il est important de les protéger car quoi qu’on dise un fer à lisser reste un appareil agressif pour les cheveux. Iil faut donc les utiliser avec précaution.

Hema_remington_pearl_s9500-5Hema_remington_pearl_s9500-6

Et vous utilisez-vous un fer à lisser ou autres appareils chauffants pour vous coiffer? En êtes-vous satisfaite et quels sont vos conseils sur le sujet?

★ Photos : Héma ★

Tous droits réservés Héma pose ses valises

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share Button

Poster un commentaire