Une journée à Porquerolles

Hemaposesesvalises_une_journee_a_porquerolles_blog106h30 : Je me lève après une nuit un peu courte mais excitée par programme de la journée. Après un bref petit déjeuner, nous chargeons la voiture avec nos glacières, nos palmes, nos pique-niques et serviettes de plage en attendant l’arrivée des copains.

7h45 : Départ vers Hyères tous ensemble. L’autoroute est plus que fluide… normal on est le dernier weekend du mois d’août et la plupart des automobilistes se trouvent dans le sens inverse de notre route. Je me délecte de cet avantage d’habiter une si belle région et de pouvoir en profiter hors période des vacances ;) .

9h20 : Arrivée sur la presqu’île de Giens. Nous cherchons un parking de libre pour nos voitures. Dommage le parking Vinci est complet, c’était le moins cher mais pas le choix (15,60 € les 10 heures ! on se croirait aux USA) On s’empresse de réunir nos affaires et de rejoindre la file d’attente aux caisses de l’embarcadère. Heureusement, le temps d’attente a été plus court qu’imaginé. En dix minutes, nous avons payé nos billets (19,50€/personne) et nous avons rejoint la file d’attente pour l’embarquement. Les navettes maritimes sont nombreuses et nous permettent d’embarquer rapidement.

Hemaposesesvalises_une_journee_a_porquerolles_mediterrannee_neuf_blog1bis

9h40 : Embarquement à bord du bateau. Je m’empresse de monter à l’étage du bateau où l’air est respirable (on ne va pas tenter le mal de mer en s’asseyant dans les salles où on sent le kérozène). Il y a beaucoup de monde sur le bateau, des personnes sont même debout.

Hemaposesesvalises_une_journee_a_porquerolles_blog1

10h : La traversée est courte, moins de dix minutes au lieu des vingts annoncés par la compagnie maritime. Pas le temps d’avoir le mal de mer, limite on voudrait encore rester profiter un peu de ces belles vues en mer ;) On a pu contempler le continent et de l’autre côté les îles qui y font face. Un air de vacances s’est bien installé nous coupant de notre semaine de boulot (bah oui on n’est pas en vacances pour de vrai !)

10h20 : Ça y est nous sommes sur l’île de Porquerolles ! On commence à marcher pour rejoindre la plage de la Courtade. Une grande baie dont l’eau est si claire qu’on dirait une piscine. On s’installe sur la plage. Aussitôt fait, j’enfile mon masque et mes palmes histoire de faire un tour dans l’eau et découvrir s’il y a quelque chose. Je suis revenue un petit peu déçue de n’avoir croisé que quelques poissons. Cette plage n’est pas propice au snorkeling, il faut chercher d’autres emplacements pour cela. Mais qu’importe, je profite de mes copains et de l’instant présent. On se fait un Yam’s et on partage notre pique nique sous un soleil éclatant ! Ah j’oubliais, un goeland s’est invité sur nos serviettes en quête de nourriture. Il ne mangeait que les bouts qu’on lui lancait. C’était drôle de l’avoir avec nous !

Hemaposesesvalises_une_journee_a_porquerolles_blog5Hemaposesesvalises_une_journee_a_porquerolles_blog4Hemaposesesvalises_une_journee_a_porquerolles_goeland_blog2

13h15 : On réunit nos affaires et on revient au village dans la rue des locations de vélo. Arrivant en groupe, nous avons réussi à négocier et à louer des vélos pour 10 € chacun. On choisit entre le VTT ou le vélo classique (surtout pour poser un panier et mettre des affaires) et on repart sur la côte nord-est de l’île. Le but est de découvrir un peu le coin. Un petit arrêt au Fort du Lequin  et on repart. Tiens, un couple d’amis s’arrêtent sur la plage Notre-Dame pour une pause. Nous décidons malgré tout de continuer notre chemin jusqu’au bout de l’île, le point le plus au nord, le Cap de Medes.

Le chemin, après une dizaine de minutes, devient vite impraticable avec les vélos. Nous les attachons à un arbre (après un cadenas bloqué trop vite, et débloqué grâce à de l’huile solaire :) ) ) Toujours sous un soleil de plomb, nous arrivons à un ancien fort militaire. Les ruines font penser rapidement à une plateforme de jeu vidéo où Lara Croft aurait pu sauter de mur en mur. En contournant la vieille bâtisse, on rejoint le Cap où la vue est des plus splendides. En contrebas, des bateaux de plongeurs viennent s’accoster. A cette vue, l’envie et la curiosité de plonger nous traversent l’esprit mais Chris et moi ne sommes pas seuls. Ce sera pour une autre fois car nous devons revenir chercher nos vélos pour aller rejoindre notre couple d’amis.

Hemaposesesvalises_une_journee_a_porquerolles_fort_blog6Hemaposesesvalises_une_journee_a_porquerolles_blog7Hemaposesesvalises_une_journee_a_porquerolles_blog8Hemaposesesvalises_une_journee_a_porquerolles_blog9Hemaposesesvalises_une_journee_a_porquerolles_blog11Hemaposesesvalises_une_journee_a_porquerolles_blog12Hemaposesesvalises_une_journee_a_porquerolles_blog13Hemaposesesvalises_une_journee_a_porquerolles_blog15Hemaposesesvalises_une_journee_a_porquerolles_blog14

15h00 : Nous profitons de la plage Notre-Dame. Le monde est toujours aussi présent (je n’imagine pas en plein été…). C’est drôle de voir que des glaces sont vendues à bord de barques qui longent les plages. Beaucoup de petits bateaux sont amarrés proches d’elles, des personnes profitent de leur après-midi dessus avec des cocktails et de la musique (tiens ça me rappelle le tourisme dans les Caraîbes…)

Hemaposesesvalises_porquerolles_insta2

16h30 : On souhaite découvrir la côte ouest. Il faut pour cela repasser par le village. Certains d’entre nous fatigués s’arrêteront (pas très loin du point d’arrivée) pour revenir se rafraichir à un bar du village. De notre côté, nous arrivons à la plage d’Argent. Assoiffés par notre balade et attirés par la jolie terrasse du restaurant/bar, nous décidons de se poser tranquillement boire un verre face à la mer. Un régal des yeux, un rafraichissement à l’ombre des arbres avec un doux vent marin sur nos visages.

17h50 : On reprend nos vélos pour rentrer au village et rendre les vélos pour 18h. Nous retrouvons nos copains au village et allons chercher une glace artisanale. Le choix est dur tellement les parfums font tous envie. J’hésite à prendre de la pistache. C’est un parfum où on peut se retrouver avec un goût presque chimique, tiens la vendeuse me fait tester, elle est succulente. Alors une pistache-cookies pour moi ! Je conseille Christophe d’associer sa boule de pina colada avec du fruit de la passion (cette dernière est délicieuse !). On repart avec nos glaces près de l’embarcadère. Une petite place de village nous permet de nous asseoir et déguster nos glaces.

Hemaposesesvalises_une_journee_a_porquerolles_glace_blog15bisHemaposesesvalises_une_journee_a_porquerolles_embarcadere_blog16

18h45 : On se rapproche du bateau et rentrons dans la file pour embarquer. La journée a été riche, nous avons du mal à revenir à la réalité.

Hemaposesesvalises_une_journee_a_porquerolles_port_blog17Hemaposesesvalises_une_journee_a_porquerolles_port_blog18

19h10 : On remet nos pieds sur le continent et allons chercher nos voitures. Souhaitant pique-niquer pour le soir dans le coin on nous conseille d’aller au Solarium de la Presqu’île de Giens. Le parking y est gratuit et l’endroit y est sublime. Nous arrivons sur la plage toute calme et surtout nous avons pu profiter d’un magnifique coucher de soleil ! Une jolie manière de terminer notre journée.

Hemaposesesvalises_une_journee_a_porquerolles_presquil-de-giens_solarium_blog19Hemaposesesvalises_une_journee_a_porquerolles_presquil-de-giens_solarium_sunset_coucher_de_soleil_blog20

★ Photos : Chris’n'Hem’s ★

Tous droits réservés Héma pose ses valises

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

2 réflexions au sujet de « Une journée à Porquerolles »

  1. Ping : Top 10 des expériences que j'aimées vivre en 2015Héma pose ses valises ★ Fashion, voyages, cuisine, découvertes et bons plans ★

Poster un commentaire