Cuba : Maria La Gorda

hema_maria_la_gorda1Aujourd’hui je poursuis mon carnet de voyage à Cuba, direction Maria La Gorda. Il s’agit de la pointe Ouest du pays, se situant dans la péninsule de Guanahacabibes. Depuis que nous avons découvert la plongée aux Maldives, nous essayons à chaque fois que nous partons en long voyage de faire des plongées, et vous savez quoi, du coup, on n’a jamais plongé en France ! Il va bien falloir s’y mettre ;)

Maria La Gorda est accessible de Vinales en bus ou sinon il est possible de louer une voiture. Nous avions payé 45 CUC par personne pour un aller-retour en bus avec un retour qui n’était pas le même jour (bah oui il y a un supplément). Effectivement, ceux qui prennent le bus ont un billet pour rentrer la plupart du temps le même jour, avec un départ de Vinales vers 7h30 et retour en partant de Maria La Gorda à 17h. Le but de cette destination se résume soit à des plongées soit à du farniente sur la plage et snorkeling. Pour ceux qui veulent visiter les alentours, il y a un parc naturel, je vous conseille de louer une voiture pour le visiter, ce sera plus simple. D’ailleurs sur cette zone, il n’y a qu’un hôtel (je vous en parlais ici) comme tous les gros hôtels classiques avec formule déjeuner-buffet…

Nous sommes arrivées vers 10h30 à Maria La Gorda et nous nous sommes empressés d’aller au centre de plongée pour ne pas rater les départs en bateau de la journée (il y en a trois). Nous avons effectué cinq plongées chacun pour 195 CUC par personne, deux plongées le jour même et trois le lendemain. Les plongées de nuit ne peuvent pas faire parties d’un pack car elles sont plus chères mais nous avons croisé des plongeurs déçus car le site était le même qu’en journée. Il s’agit là de notre expérience de plongée que nous avons la moins aimée. C’est un peu l’usine dans ce centre, vu le nombre de personnes qui viennent, beaucoup d’entre eux sont des plongeurs aguerris. Les moniteurs ne sont là que pour être le chef de file dans l’eau, un point c’est tout. Question sécurité, je n’étais pas rassurée. L’organisation est de dernière minute, vous ne savez toujours pas où vous allez plongé quand le bateau démarre. Mais on a bien veillé à ce qu’on ne plonge pas au même endroit. Quand vous ne plongez pas tous les jours de l’année, je pense qu’on apprécie être en plus petit comité et que l’on ressent l’expérience de la plongée différemment. Ce n’était pas le cas ici. Au niveau des fonds marins, nous avons découvert quelques nouveaux coraux mais honnêtement pour la faune, il n’y a rien de transcendant. Nous étions déçus, au début nous nous n’étions pas trop focalisé là-dessus mais beaucoup de plongeurs étaient du même avis que nous. Je ne dis pas tout ça pour que vous n’y allez pas mais simplement pour vous donner quelques informations et partager notre ressenti. Il y a beaucoup d’endroits et d’îles de Cuba connues pour les sites de plongée, on ne sait pas ce qu’ils valent et nous espérons qu’ils sont plus beaux que ceux que nous avons vu.

Pour revenir sur la terre ferme, Maria La Gorda reste tout de même magnifique pour ses plages de sable blanc alternées de mangroves. La paysage est paradisiaque, d’ailleurs des ferrys viennent s’y arrêter pour le plaisir des yeux.

hema_maria_la_gorda2hema_maria_la_gorda3hema_maria_la_gorda4hema_maria_la_gorda5hema_maria_la_gorda6hema_maria_la_gorda7hema_maria_la_gorda8hema_maria_la_gorda9hema_maria_la_gorda10hema_maria_la_gorda11

Informations pour l’hôtel Maria La Gorda

★ Photo : Chris’n'Hem’s ★

Tous droits réservés Héma pose ses valises

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

Une réflexion au sujet de « Cuba : Maria La Gorda »

Poster un commentaire