Cuba : La Havane – La Habana

SONY DSCHolà! De retour depuis déjà plusieurs jours, c’est avec beaucoup de mal que je me suis remise du décalage horaire. C’est bien la première fois que ça m’arrive ! (revenir de l’ouest serait-il plus difficile que l’est…mmm)

Je reviens vous livrer mon voyage à Cuba et en Floride en vous publiant ces prochains jours des photos de chacune de nos étapes. j’en profiterais pour vous parler de différents thèmes et aspects de notre voyage au fil des articles pour essayer de vous faire partager au mieux notre séjour. J’espère que vous prendrez le temps de me lire et que vous ne vous endormirez pas au bout de trois lignes !

Aujourd’hui, je vais vous parler de La Habana (La Havane), capitale de Cuba mais aussi point de départ de notre itinéraire. Nous n’avons pas regretté de commencer notre voyage ici car il existe plusieurs points d’entrée dans le pays mais je trouve que La Habana est la meilleure façon de se plonger d’emblée dans l’ambiance de ce pays si charmant. Nous avons donc atterri en milieu d’après-midi à l’aéroport international José Marti. Après deux vols Miami – Iles Cayman, Iles Cayman – La Habana. L’aéroport se situe à 30 minutes de la ville. Les bureaux d’immigration sont presque aussi longs qu’aux Etats-Unis. Après avoir patientés une bonne heure, nous avons changé nos euros en CUC dans le bureau de change de l’aéroport (il n’y a a pas de commission pour le change ; il en est de même pour tous les bureaux de changes et banques car elles appartiennent au gouvernement). Ensuite nous avons pris un taxi (25 CUC) pour nous amener auprès de notre casa particular dans le quartier de La Habana Vieja. La Habana peut se décomposer en trois zones principales avec ses quartiers de la Habana Vieja, El Centro et Vedado. Nous avions décidé de loger dans chacune des zones à chaque étape passée dans la capitale afin de mieux découvrir la capitale et ses différentes facettes.

Nous avons passé deux journées et demi à La Habana Vieja. J’ai adoré ce quartier. Malgré qu’il soit très touristique, je me verrais  bien flâner dans les rues de la vieille ville pendant des jours. Se balader à La Habana Vieja, c’est se balader à une époque non définie, hors du temps, avec un mélange de plusieurs sentiments. J’ai ressenti une certaine nostalgie devant ce mélange flagrant d’architecture britannique, française et espagnole, ce côté richesse « passée » vous affecte tout doucement et vous vous laissez vivre au rythme des mélodies cubaines. une vraie allégresse.

Lorsque nous voyageons, nous avons l’habitude de loger dans de petits hôtels, préférant mettre notre budget sur les activités à faire sur place que de se cantonner à loger dans un gros hôtel. Notre vision du voyage nous a amené à expérimenter plusieurs environnements mais nous n’avions jamais loger chez l’habitant (je ne compte pas la seule fois où nous avions pris une chambre d’hôte en France, expérience assez agréable). A Cuba, le meilleur moyen de prendre conscience du quotidien des locaux est de loger dans des casas particulares. Ces propriétaires de maison ont récemment eu le droit de proposer des chambres à louer pour les touristes. C’est un moyen plus économique et certainement plus baroudeur que d’opter pour ce type de logement. L’offre de casas particulares est énorme dans le pays, nous avons donc logé quasi exclusivement par ce biais, excepté à deux endroits, comme à Maria la Gorda, où il n’y a aucune casa particular parce que cette zone balnéaire est gérée par un centre hôtelier et qu’il n’y a rien autour. Je vous conseille vivement d’avoir recours à ce moyen de logement, il n’y a que des bénéfices : vous choisissez votre casa particular selon son emplacement, vous rencontrez des Cubains (certains s’en tiendront à vous recevoir dans leur maison, d’autres prendront plus le temps de sympathiser, d’échanger avec vous, de visiter les alentours en leur compagnie et de partager des moments uniques), vous pouvez dans beaucoup de ces casas particulares manger sur place et donc comme « à la maison » et un point qui n’est pas des moindres, l’argent de la location aidera beaucoup ces Cubains dans leur quotidien. Je vous reparlerais de ce sujet dans mon prochain article où je vous raconterais notre superbe étape à Vinales.

Nous avons réservé l’ensemble de nos casas particulares via BBinnVinales, un site permettant de mettre en relation les casas particulars de tout le pays et les voyageurs.

Allez, je vous laisse apprécier nos photos. A très vite pour la suite du voyage.

SONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSC

SONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSCSONY DSC

★ Photos : Chris’n'Hem’s★

Tous droits réservés Héma pose ses valises

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

5 réflexions au sujet de « Cuba : La Havane – La Habana »

  1. Magnifiques photos et très jolis commentaires qui illustrent tout ce que nous avons vvécu en 2012. Nous retournerons à la rencontre de ce peuple si attachant et si combatif. Merci pour ce très beau partage.

Poster un commentaire